SARGOS

Développement d'un système global d'alertes et de réponses graduées prenant en charge toute la chaîne de protection de l'infrastructure, depuis la détection d'une menace potentielle jusqu'à la mise en oeuvre de la réaction. Le but: assurer la protection renforcée en environnement opérationnel civil.

Démarré en janvier 2010 pour une durée de 30 mois, le projet de recherche industrielle SARGOS vise à répondre à l’émergence du besoin de sûreté des infrastructures offshore civiles vulnérables aux actions de malveillance, de piraterie ou de terrorisme menées à partir de la mer. 

L’approche système et transverse mise en œuvre dans le projet SARGOS fait appel à des compétences pluridisciplinaires qui sont capitalisées dans un consortium de partenaires complémentaires.

Ce consortium est coordonné par une PME, SOFRESUD, et regroupe trois industriels : DCNS, Rockwell Collins France, CS SI ainsi que trois laboratoires de recherche TéSA, ARMINES/Centre sur les Risques et les Crises, Centre de Droit Maritime et des Transports. Il bénéficie de l’expertise et des moyens de DGA Techniques Navales.Les travaux scientifiques seront effectués sous l’égide d’un comité de pilotage comprenant des représentants de la Marine Nationale, de la DGA, des sociétés TOTAL et GDF SUEZ afin de formaliser les attentes et de valider les résultats obtenus.

Les applications directes de ce système complet seraient pour la protection des plate-formes pétrolières offshore, les FPSO ainsi que la flotte de la Marine Marchande.

Données clés

  • Détection des menaces
  • Déclenchement de l'alerte
  • Gestion de la crise
  • Réactions adaptées à la dangerosité
  • Accent sur les automatismes (aucun personnel dédié)
  • Fiabilité et robustesse essentielles
  • Aspects juridiques complexes

 Tenue de situation

  Le « Poste Opérateur » est le moyen de dialogue entre le système SARGOS et le gestionnaire de la plate-forme offshore. A ce titre, il assure la visualisation panoramique des pistes système de la situation de surface rapprochée de la plate-forme offshore et met à la disposition de l’opérateur des moyens d’aide à la décision ainsi que des moyens d’action (validation des réactions graduées proposées par le système et autorisation de déclenchement de la panoplie de ripostes préconisées).

Enregistrement

Les fonctions opérationnelles du système SARGOS sont complétées par des capacités d’enregistrement et de rejeu système.
  Le rejeu permet notamment en phase de mise au point l’analyse de la logique de fonctionnement via le déroulement de scénarios opérationnels de test du système. 
  L’enregistrement des détections et réactions a plusieurs finalités :

  • Permettre d’identifier les menaces réelles et les faux problèmes par analyse après coup,
  • Apport de la Preuve,
  • Transmission à d’autres entités à fins de prévention,
  • Évaluation de l’efficacité et de la pertinence de l’action déclenchée (interne ou externe) en fonction de la menace réelle

Ces données a posteriori de type « retour d’expérience » sont appréciables pour des assurances ou des financiers qui veulent quantifier le risque en ayant accès à des statistiques objectives.

 Gestion des moyens

 A partir des consignes de ripostes reçues, il s’agit d’élaborer les séquences de mise en œuvre :

  • Blocage des accès ;
  • Mise en protection des biens et des personnes ;

Des effecteurs non létaux d’injonction et d’intimidation (diffusion sonore d’injonction, dispositif lumineux) ;

Des moyens de neutralisation (système acoustique paralysant ou autre) ;

Des moyens de communication externes (VHF, liaisons satellite) pour transmission d’alertes sur les menaces avérées et sur leur nature.

Fil d'Ariane

Contactez-nous

Pour plus d'informations Tél. : +33 (0)4 94 11 57 00 contact@sofresud.com

Haut de page