Base de Données Navires

Dans le cadre de projets de R&D subventionnés par l’ANR (France) ou l’UE, SOFRESUD a conçu, développé et entretient une base de données navire regroupant, à titre de validation de systèmes de surveillance et de levées d’alerte, toutes les informations à caractère statique ou semi-dynamique sur les navires.

La base de données Navires de SOFRESUD agrège toutes les données pertinentes sur les navires qui apparaissent dans des bases de données, libres d’accès et / ou qui circulent sur Internet.

Elle contient les informations des navires permettant aux moteurs de règles des systèmes de R&D, SCANMARIS, SISMARIS, I2C et PERSEUS, de lever des alertes sur les comportements anormaux des navires détectés par les systèmes.

Ces informations comprennent principalement des données sur les caractéristiques techniques des navires (longueur, largeur, tirant d’eau, propulsion, motorisation, capacités d’emport et de levage, etc.). Mais ces données incluent également des informations sur des évènements d’intérêt concernant le navire : résultats d’inspections, détentions, avaries ou incidents survenus sur le navire par le passé.

Données clés

  • Historique des navires
  • Résultats d’inspection
  • Bateaux bannis (par les MOU)
  • Plus de 94 000 navires de commerce
  • Plus de 8 000 bateaux de pêche européens
  • Plus de 36 000 autres bateaux (yacht, …)
  • Plus de 200 000 photos référencées

Système d'Information de Surveillance MARitime pour l'Identification des comportements Suspects

L’objet du projet est de réaliser un « système intégré » comprenant un ensemble en réseau de moyens de surveillance d’une zone maritime étendue permettant le développement, en environnement réel, des technologies clefs, de nouveaux senseurs, de nouveaux algorithmes de manière incrémentale, en association avec les utilisateurs.

Les capacités du système sont les suivantes :

  • Elaborer, en temps réel, une tenue de situation multiple senseurs du trafic maritime (AIS, VMS, radar conventionnel, radar longue portée à haute fréquence, radar continu à modulation de fréquence, image satellite traitées, camera optronique, etc.)
  • Elaborer, en temps différé, une tenue de situation renseignée du trafic maritime avec des informations et renseignements sur les activités des navires (types, destinations, cargaisons, antécédents, etc.), les conditions de navigations (météo/océano), données géographiques, réglementations…›
  • Détecter les événements anormaux (dans les déplacements et les activités menées) et générer des alertes
  • Analyser, interpréter et documenter les comportements suspects (sinistres, activités criminelles, pêches illicites, pollutions, violations à la réglementation) associés aux alertes.

Piloté par DCNS, le projet de Recherche & Développement SISMARIS a pour objectif d’approfondir le développement d’un système d’information complet et des technologies permettant une surveillance élargie et l’analyse du trafic maritime.

Grâce à ce système, tous les types de navires pourront dès lors être pistés en permanence jusqu’à 400 km des côtes contre 24 km avec les moyens actuels les plus avancés dans le monde.

D’une durée de 36 mois et d’un montant total de 6,8 millions d’Euros, le projet SISMARIS a obtenu, le 10 mars 2009, l’aval du Fonds Unique Interministériel de soutien aux projets de Recherche & Développement collaboratifs des Pôles de compétitivité.

SISMARIS s'est concrétisé par la mise en place progressive (de mi 2010 à mi 2011) dans la région toulonnaise (Saint-Mandrier et Iles du Levant) d’une plate-forme de démonstration permettant de surveiller une grande partie de la Méditerranée occidentale.

Le projet permet de valoriser les savoir-faire de défense de DCNS, de PME innovantes et de Laboratoires Scientifiques, sur des problématiques de sécurité civile. Seront notamment utilisés des algorithmes d’aide à la décision permettant la détection des comportements anormaux de navires et donc une meilleure prise en compte tant des situations de détresse en mer, pouvant engendrer des catastrophes humaines ou environnementales, que des situations a priori suspectes liées au terrorisme, à la piraterie, à l’immigration clandestine ou la pêche illicite.


Porteur de projet: DCNS
Soutenu et labellisé par:  le Pôle de compétitivité Mer Mediterrannée
Partenaires Industriels: grandes entreprises : SOPRA GROUP, ROCKWELL COLLINS, THALES ALENIA SPACE, CLS ; 6 PME : PEGASE-SYSTEMS, ECOMER, CHRISAR Software Technologies, SOFRESUD, INTUILAB, FIDENS
Partenaires centres de recherches: ONERA, ARMINES, IRIT.

Contactez-nous

Pour plus d'informations Tél. : +33 (0)4 94 11 57 00 contact@sofresud.com

Haut de page