AUTOPROTECTION

Pour répondre à l’accroissement de la menace envers les navires de commerce, le projet Autoprotection vise à concevoir, réaliser et expérimenter en vraie grandeur, le démonstrateur d’un nouveau concept non létal de protection contre la piraterie maritime.

Sélectionné par l’ADEME en 2013 au titre du premier AMI Navires du Futur, le projet Autoprotection réunit sous l’égide de SAGEM un consortium d’industriels français complémentaires avec l’objectif de développer des solutions modulables et efficaces pour protéger les équipages et les navires contre les actes de piraterie.

Ainsi, s’appuyant sur le savoir-faire acquis notamment au travers de ses activités Défense et Oil & Gas, SOFRESUD est chargé notamment :

  • Du développement du système de management de l’Autoprotection, implémentant des traitements clefs pour assurer efficacité et performance de l’autoprotection en contexte de crise (temps de réaction très court, disponibilité minimale des opérateurs potentiellement stressés).
  • Du développement du système de répulsion à eau, incluant la gestion du parc de répulseurs et leur asservissement automatique à l’aide de données de pointage sur les menaces détectées, pour empêcher l’abordage.

Données clés

  • Budget : 12,7 M€ dont 4,9 M€ de subventions et avances remboursables obtenues au titre des Investissements d’Avenir
  • Système modulaire et configurable en fonction des navires et des risques
  • Système non létal adapté aux contraintes de la marine marchande
  • Détection et évaluation automatique de la menace
  • Localisation de l’équipage

Partenaires du projet AUTOPROTECTION.

Le consortium est composé de 9 partenaires complémentaires :

  • Sagem, coordinateur, apporte ses produits et son savoir-faire en optronique ainsi qu’en équipements d’anti abordage.
  • ECA-Robotics, société spécialisée dans l’étude et la réalisation de systèmes automatisés dédiés à la protection des biens et des personnes, apporte ses compétences dans l’architecture système avec la mise en place de solutions bas coût, la supervision et l’intégration de navire.
  • V.NAVY, armateur spécialisé dans le service maritime aux armées, et aux industriels de la défense, apporte le navire « VN Partisan » comme support au démonstrateur d’Autoprotection, ainsi que son expertise dans le domaine de la sûreté maritime.
  • Bureau Veritas, société spécialisée dans la réglementation et la certification, apporte ses compétences pour certifier et normaliser le KIT AUTOPROTECTION.
  • AMEFO, société spécialisée dans l'étude, le prototypage, le développement et la production de plateformes blindées et de solutions de protection contre les agressions balistiques, les armes à énergie chimique et les engins explosifs, apporte ses compétences pour la protection de l’équipage et du navire et contribue à la fonction anti-effraction à bord du navire.
  • Thales Air Systems, société du groupe Thales dont la mission est de fournir des systèmes et équipements assurant la sécurité de l’espace aérien et maritime, apporte ses compétences en radar ce qui recouvre la connaissance de l’environnement électromagnétique (propagation, fouillis atmosphérique et de surface, signature électromagnétique des navires), le traitement de signal radar (détection des objets utiles et élimination de la fausse alarme).
  • LACROIX, société spécialisée dans les domaines de la protection et de la sécurité pour la Défense, le Maintien de l’Ordre et la Sécurité Civile, apporte ses compétences pour l’anti effraction et l’anti progression des pirates s’ils parviennent à monter à bord.
  • ENSM, école de formation des futurs Capitaines de navire, apporte son savoir-faire sur le monde maritime et participe à la définition et à l’utilisation du système.

Fil d'Ariane

Contactez-nous

Pour plus d'informations Tél. : +33 (0)4 94 11 57 00 contact@sofresud.com

Haut de page