AUTOPROTECTION

Pour répondre à l’accroissement de la menace envers les navires de commerce, le projet Autoprotection vise à concevoir, réaliser et expérimenter en vraie grandeur, le démonstrateur d’un nouveau concept non létal de protection contre la piraterie maritime.

Sélectionné par l’ADEME en 2013 au titre du premier AMI Navires du Futur, le projet Autoprotection réunit sous l’égide de SAGEM un consortium d’industriels français complémentaires avec l’objectif de développer des solutions modulables et efficaces pour protéger les équipages et les navires contre les actes de piraterie.

Ainsi, s’appuyant sur le savoir-faire acquis notamment au travers de ses activités Défense et Oil & Gas, SOFRESUD est chargé notamment :

  • Du développement du système de management de l’Autoprotection, implémentant des traitements clefs pour assurer efficacité et performance de l’autoprotection en contexte de crise (temps de réaction très court, disponibilité minimale des opérateurs potentiellement stressés).
  • Du développement du système de répulsion à eau, incluant la gestion du parc de répulseurs et leur asservissement automatique à l’aide de données de pointage sur les menaces détectées, pour empêcher l’abordage.

Données clés

  • Budget : 12,7 M€ dont 4,9 M€ de subventions et avances remboursables obtenues au titre des Investissements d’Avenir
  • Système modulaire et configurable en fonction des navires et des risques
  • Système non létal adapté aux contraintes de la marine marchande
  • Détection et évaluation automatique de la menace
  • Localisation de l’équipage

Le projet Autoprotection est issu des travaux effectués au sein du Cluster Maritime Français qui a regroupé l’ensemble des acteurs concernés par la piraterie (armateurs, Marine Nationale, assureurs, industriels, organismes de sûreté, experts) dans un groupe de travail.

Ce groupe a conclu à la nécessité de réaliser un démonstrateur, grandeur nature, capable de démontrer les possibilités des équipements proposés par les industriels français.

Ce groupe, représentatif du secteur, reste actif et permet au consortium d’avoir un lien fort avec le monde maritime et ses donneurs d’ordres.

2009 :    Création du groupe de travail de synergie au sein du CMF

2010 :    Concertation des industriels au sein du GICAN pour définir une offre globale d’équipements satisfaisant les besoins exprimés

2011 :    Constitution sous l’égide de SAGEM du consortium Autoprotection, regroupant industriels et institutions français, pour réaliser un démonstrateur mariant les technologies et savoir-faire des partenaires.

                Présentation du dossier à l’ADEME dans le cadre de l’AMI « Navires du Futur »

2012 :    Démarrage du projet

Fil d'Ariane

Contactez-nous

Pour plus d'informations Tél. : +33 (0)4 94 11 57 00 contact@sofresud.com

Haut de page